SIETAR France apéro à Paris

 

Date/Horaire
22/03/2024
19 h 00 min - 21 h 00 min


Apéro Interculturel SIETAR France à Paris animé par Grazia Ghellini et organisé par Benoît Thery, avec le concours de Lidia Wisniewska.

Les romans graphiques : un outil très puissant pour susciter e dialogue inter culturel et développer l’empathie

Hilton Paris Opéra, 108 rue Saint Lazare, Paris

Venez partager un moment de convivialité avec nous tout en réfléchissant sur comment les romans graphiques peuvent être utilisés pour susciter des conversations engageantes autour de thématiques interculturelles telles que l’identité multiculturelle, ou de problématiques liées à la diversité et l’exclusion.

Explorons ensemble comment les images et textes de ces ouvrages peuvent être exploités pour développer l’écoute active, l’empathie, la décentration et l’identification avec l’autre et pour promouvoir l’inclusion et l’empowerment des personnes marginalisées ou subissant des questionnements identitaires.

Merci de noter que cet apéro est ouvert à tous ! Seul prérequis : une bonne dose de bienveillance et d’ouverture ! Même tous ceux qui ne sont pas interculturalistes mais sont intéressés à explorer le sujet et à participer à ce moment de découverte et storytelling interculturel : venez partager vos histoires et idées autour des extraits qui vous seront proposés sans appréhension. Merci cependant de tenir en compte que chaque participant sera tenu à régler sa consommation.

Actuellement présidente de SIETAR France, Grazia Ghellini est profondément engagée dans la promotion de la diversité et de l’inclusion. Enseignante universitaire et formatrice indépendante dans plusieurs domaines de l’interculturel, elle travaille avec des étudiants et enseignants internationaux, des hommes d’affaires, des expatriés et des nouveaux arrivants. Elle est l’auteur et co-auteur de plusieurs jeux éducatifs interculturels (https://www.diversophy.com/product-page/diversophy-culturas-france et https://diversophy.myshopify.com/collections/jeux-en- français) et d’outils de communication interculturelle pour faciliter le dialogue et promouvoir la compréhension mutuelle et l’inclusion.

Ayant ressenti le besoin, en tant qu’interculturaliste, de contribuer à changer les récits et discours coloniaux dominants sur la culture et l’altérité, elle expérimente aussi avec les pratiques pédagogiques alternatives. Elle explore et implémente dans ses cours et formations tout outil favorisant la décentration et compréhension profonde d’une autre culture et de l’autre : le storytelling, les arts visuels, la littérature et le théâtre, dans le but de réduire les préjugés et discriminations négatives et rendre la société plus inclusive.