Webinaire “L’enseignement interculturel – une nécessaire remise en cause de nos pratiques éducatives” animé par Frédérique Brossard Børhaug

Carte non disponible

Date/Horaire
21/06/2022
18 h 00 min - 19 h 30 min

Categories No Categories


L’enseignement interculturel – une nécessaire remise en cause de nos pratiques éducatives Comment promouvoir une véritable réflexion interculturelle dans nos pratiques, alliant à la fois une meilleure compréhension des positionnements situés socialement et culturellement de l’Autre et du Soi ? À l’aide de dilemmes moraux selon la méthode VaKE (Values and Knowledge Education), Frederique Brossard Børhaug présentera les efforts pédagogiques de deux professeures en Norvège pour réaliser le décentrement interculturel requis dans un contexte éducatif où la majorité des étudiants est d’origine norvégienne.

Ces exemples de didactique interculturelle sont réunis dans la nouvelle publication sur la méthode VaKE – le VaKE handbook – qui est publié en 2022 chez Brill Sense. Ce livre réunit une trentaine de chercheurs en Europe (Autriche, Grèce, France, Irlande, Norvège), Israël, Géorgie et en Australie.

Frédérique Brossard Børhaug est professeure des sciences de l’éducation à VID Specialized University de Stavanger en Norvège. Plurilingue (français, norvégien et anglais), elle est titulaire d’un doctorat en sciences de l’éducation délivré à l’Université d’Oslo en 2008. Ses domaines de recherche en éducation interculturelle sont multiples : réflexion éthique basée sur la pensée philosophique d’Emmanuel Lévinas ; analyse critique des valeurs antiracistes dans les contextes éducatifs français et norvégien ; développement des capabilités (Human development and Capability Approach) dans l’enseignement interculturel ; inclusion des élèves et professeurs d’origine immigrée à l’école ; l’éducation aux valeurs et savoirs : la didactique VaKE (Values and Knowledge Education), ainsi que la promotion de l’éducation à la diversité bioculturelle (biodiversité et diversité culturelle en Anthropocène).

L’axe analytique prioritaire dans ses travaux est d’amener une perspective critique sur la position du sujet en encourageant notamment une réflexion interculturelle complexe qui puisse contrecarrer la (re)production à l’école de privilèges préjudiciables pour la mixité culturelle et la biodiversité. Ses travaux cherchent à développer des pratiques éducatives innovantes afin de promouvoir l’inclusion dans la diversité comprise comme une diversité multidimensionnelle, interrogeant ainsi la place de la pédagogie et la dimension existentielle de l’éducation.

Pour s’inscrire, contactez grazia.ghellini@gmail.com – Lien de connexion à l’événement : cliquez ici